Immobilier neuf ou ancien ?

Au moment de devenir propriétaire, vous vous interrogez sur l’orientation de vos recherches : neuf ou ancien ? Si les deux options réservent de belles opportunités, elles fondent par nature des projets très différents. Petite comparaison point par point pour vous aider à choisir la solution immobilière qui vous correspond. 

1 Le prix au m2 habitable

À produit équivalent (même secteur, même type et même surface) le prix au m2 du neuf est plus cher que l’ancien. En mars 2018, la fédération des promoteurs immobiliers évaluait le prix moyen d’un logement neuf en France à 4 133 €/m2 tandis que la FNAIM l’estimait à 2 550 €/m2 pour l’ancien. Avantage à l’ancien !

2 Les frais de notaires

Vous le savez toute vente immobilière est assujettie à des frais d’acte et des taxes. Ces frais dits « de notaires » correspondent à 2 ou 3% du prix de vente dans le neuf contre 7 à 8% dans l’ancien. Avantage au neuf !

3 La correspondance à vos critères

Votre recherche s’appuie sur des critères précis déterminés par vos besoins, vos goûts et votre mode de vie. L’offre immobilière dans l’ancien est très large, mais il n’est pas toujours simple d’y trouver chaussure à son pied. Le neuf offre la possibilité d’adapter les plans, les options décoratives et le niveau de prestation à vos attentes et vos possibilités. Avantage au neuf !

4 Le respect des normes

Une construction neuve respecte obligatoirement toutes les normes thermiques, énergétiques et électriques en vigueur. L’actuelle RT 2012 vous assure de disposer d’un logement neuf peu énergivore. Beaucoup plus disparate, l’ancien propose des logements peu chers, mais à rénover, car véritables passoires énergétiques ou des logements ayant subi une complète éco rénovation. Sur le marché de l’ancien, une attention particulière doit être portée à l’isolation et à la consommation énergétique. Avantage au neuf !

5 Les travaux

Emménager dans un logement neuf c’est l’assurance de ne pas avoir à financer de travaux avant de longues années. Dans l’ancien l’achat de biens à rénover peut parfois réserver de mauvaises surprises provoquant une envolée des coûts de l’opération. On conseillera donc dans l’ancien d’effectuer une ou plusieurs contrevisites avec un professionnel du bâtiment pour une analyse réaliste des travaux à engager. Avantage au neuf !

6 La situation géographique

Avec un foncier à bâtir qui se raréfie, nombre de programmes neufs se retrouvent excentrés. L’ancien offre la possibilité d’acquérir un appartement voire même une maison en plein centre-ville à deux pas de toutes les commodités. Avantage à l’ancien !

Ces six points, très généralistes, sont à observer au cas par cas ! Si un achat immobilier à sa part de raison, le coup de cœur reste le plus souvent l’élément moteur de la décision. Notre conseil : restez ouvert à toutes les options et écoutez les conseils du professionnel de l’immobilier qui vous accompagne dans votre recherche.